Magna Carta

Magna Carta

  Gérald Mercey  

 (104)    (0)    0

  Joué

Magna Carta (PS2)

Développeur : Softmax

Éditeurs : Banpresto / Sony Korea / ATLUS / 505 GameStreet

Dates de sortie :

  • Japon : 11 novembre 2004
  • Corée : 1er décembre 2004
  • USA : 15 novembre 2005 (Magna Carta : Tears of Blood)
  • France : 23 mars 2006

Magna Carta est un RPG au tour par tour sud-coréen qui est arrivé jusqu’à notre beau pays, et rien que pour cela on peut l’apprécier. Au départ, il s’agissait d’un RPG assez différent disponible sur PC en Corée du Sud : Magna Carta - Phantom of Avalanche. Remodelé de fond en comble pour plaire au public japonais lors de son adaptation sur PS2, il est sorti au Japon avant la Corée, c’est dire si la cible était claire.

Magnacarta

Assez connu en occident – sa suite fera les beaux jours de la Xbox 360, nous en reparlerons -, Magna Carta tire son succès de son scénario loin d’être manichéen et de son système de combat vraiment à part. Ce dernier s’axe autour du Chi, la « magie ambiante naturelle », qui fortifie ou non certaines caractéristiques, et d’un principe incroyablement profond de contre-attaques. Jamais, et je dis bien JAMAIS on n’avait vu ça auparavant. Ajoutez trois modes de déplacement hors combats influant sur les rencontres et la restauration des HP, et vous obtiendrez un bijou de tactique.

Quant au scénario, on a affaire à de l’orfèvrerie. Dès l’intro, on se prend à détester les « gentils », et à se demander s’il y a un bon côté dans la guerre qui secoue le monde. Et c’est là qu’intervient la touche coréenne, loin du classique combat du Bien contre le Mal que l’on retrouve dans 99% des autres RPG : le monde de Magna Carta est gris, et je dirais même bien, bien sombre. Car finalement, c’est la mort qui sera votre plus fidèle compagnon de route…

Verdict : 18,5/20

Magna Carta a quelques faiblesses techniques inhérentes à son support (il siphonne littéralement les capacités de la PS2), mais au-delà de ces considérations triviale… il est constitué de pur génie. Excessivement difficile car demandant au joueur une implication sans faille et une intelligence réelle, il a tout bonnement révolutionné le RPG au tour par tour, bien loin des poncifs du genre. Si vous ne l’avez pas encore, vous savez quoi faire.

Retrouvez An RPG a Day sur Facebook et Instagram

 (104)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaire car vous n'êtes pas connecté en tant que client

Commentaires de Facebook

Articles de blog récents Flux RSS

Hexplore (PlayStation)
Hexplore (PlayStation)
Hexplore (PC) Développeur : Heliovisions Productions Éditeur : Infogrames Mu...
 23/02/2024  (4)    (0)    (0)
Robot Warlords / Velvet File (PS2)
Robot Warlords / Velvet File (PS2)
Robot Warlords / Velvet File (PS2) Développeur : Nexus Interact. Éditeur : D...
 22/02/2024  (7)    (0)    (0)
Disgaea 2 : Cursed Memories (PS2)
Disgaea 2 : Cursed Memories (PS2)
Disgaea 2 : Cursed Memories (PS2) Développeur : Nippon Ichi Software Édit...
 21/02/2024  (7)    (0)    (0)
Final Fantasy II (Famicom)
Final Fantasy II (Famicom)
Final Fantasy II (Famicom) Développeur : Square Éditeur : Square Date de...
 20/02/2024  (17)    (0)    (0)
Fable : the Lost Chapters (Xbox / PC)
Fable : the Lost Chapters (Xbox / PC)
Fable : the Lost Chapters (Xbox / PC) Développeur : Lionhead Studios Éditeur ...
 19/02/2024  (16)    (0)    (0)

Afficher tous les articles

Rechercher dans le blog